Skip to content
Tick

Migration de SAP vers le cloud : ne négligez pas la connectivité !

 La tendance croissante des entreprises à déplacer leurs charges de travail vers le cloud n’est pas un phénomène nouveau. Mais dans le cas du progiciel de gestion intégré de SAP, les entreprises sont confrontées à une échéance qui pourrait accélérer la migration d’un environnement jusqu’alors installé sur site. 

Selon une étude menée auprès de 300 clients de SAP, 54 % des utilisateurs prévoient de passer à SAP S/4HANA au cours des trois prochaines années. Cette enquête souligne également que les modèles de déploiement utilisés par les clients de SAP ont changé, les plateformes sur site étant abandonnées au profit du cloud. En effet, 72 % des personnes interrogées ont choisi le nuage.

En migrant vers le cloud, les clients de SAP bénéficient de la flexibilité, de l’évolutivité, de la productivité et des fonctionnalités avancées qu’offre le cloud, tout en réduisant leurs besoins en équipements sur site dont le coût est relativement élevé. Mais une telle initiative ne doit pas être prise à la légère, et les entreprises se demandent à juste titre s’il est judicieux d’y transplanter les systèmes métier qui sous-tendent leur activité.

Au lieu d’acheter une capacité réseau surdimensionnée ou de procéder à la migration en conservant les paramètres réseau existants, les entreprises peuvent faire le choix d’une connectivité accessible à la demande sûre et à faible temps de latence, qui facilitera le processus et constituera à ce titre le socle de la migration de SAP. Compte tenu du grand nombre d’éléments à prendre en compte, il est facile de reléguer la connectivité en queue de peloton ou d’imaginer que cet aspect de la migration pourra être facilement traité en fin de parcours. Or, une telle approche risque fort de mettre l’ensemble du processus en péril. Nous avons établi une checklist pour que la migration vers le cloud de votre environnement SAP se déroule dans les meilleures conditions.

Téléchargez votre guide sans plus attendre !