La meilleure exécution simplement ?


Par Ralph Achkar

Vous avez peut-être lu récemment mes derniers blogs à propos de la directive MiFID II avec des sujets relativement techniques. Je souhaite dans ce blog couvrir un sujet beaucoup plus général du marché, même si je pense que les éventuelles opportunités sont moins bien connues.

Il est vrai que la meilleure exécution n’est pas un concept nouveau. Elle a été initialement introduite dans la directive MiFID I et a été appliquée uniquement sur le marché des actions. Pas assez de recul… me diriez-vous, peut-être. Il est possible que nous avons cherché à en assurer la mise en place sans en définir la politique.

Elle est désormais répandue et renforcée pour tout type d’activité avec la garantie du résultat escompté. La meilleure exécution est déterminée comme l’une des parties les plus complexes de la directive MiFID II à mettre en œuvre.

La tâche est immense de pouvoir connecter des sites multiples, d’en assurer et d’en démontrer la qualité opérationnelle sans aucune difficulté. Cette difficulté est aggravée par l’absence d’éléments de référence.

Simplifier la complexité

Il est important de définir les étapes actuelles à suivre afin de les simplifier au mieux :
1) Les participants doivent avoir une connaissance précise au moment opportun ;
2) Ils doivent disposer d’analyses fiables pour des activités commerciales efficaces par exemple de indications précises des routeurs, d’algorithmes et de données ;
3) Ensuite, les participants doivent disposer d’accès à une infrastructure performante et adaptée à leur besoins pour adresser rapidement au marché ;
4) Enfin, ils ont besoin d’outils de validation et de confirmation des opérations et des transactions effectuées.

Cela paraît relativement simple d’un point de vue théorique, mais les choses sont très différentes en réalité. Comment obtenir une indication complète et précise du marché à un moment précis ? Comment un participant peut-il être certain qu’il dispose toujours de la bonne connexion pour accéder à différents sites pour effectuer la meilleure exécution possible ? Comment démontrer que la transaction, que vous avez réalisé, à un moment donné, est la meilleure pour votre client en tenant compte de la grille tarifaire, des commissions et du calendrier au niveau international ? Par ailleurs, combien cela va coûter et quel est le délai de livraison des différentes pièces du puzzle par exemple ?

Avant toute chose, il est essentiel d’avoir une connaissance complète et précise du marché et de relever le défi de la disponibilité d’un accès à des sites multiples et d’une infrastructure vous permettant d’agir de manière instantanée. Pour l’instant, il est difficile de connaître avec certitude les besoins d’un participant en connexion à plusieurs sites pour ses transactions tout en disposant de la meilleure visibilité des prix du marché.

Il est évident que certains types d’actifs seront plus nombreux que d’autres, mais les dépenses et le temps peuvent être plus importants. Dès le déploiement de ces connexions, le participant devra souscrire à un abonnement en fonction du nombre proportionnel de données pour obtenir une vue complète du marché. Obtenir une vue fidèle est une autre histoire et dépendra entièrement de la latence de ces flux de données du marché.

Avec la disponibilité des connexions, les flux et les analyses des données sont en place. L’attention doit se porter sur la démonstration de la meilleure exécution. Cela présente un ensemble complètement différent de problèmes. Afin de démontrer la meilleure exécution, les données historiques doit être analysées pour montrer qu’une transaction précise n’a pu être faite que grâce à des conditions plus favorables pour le client.

Cela ne devrait pas être difficile à faire si toute la procédure a été effectuée correctement et permettra de montrer une vue complète et précise du marché. Dans le cadre de la directive MiFID II, les pénalités pour non-conformité sont lourdes. La seule manière de démontre indéniablement la meilleure exécution ne doit pas s’articuler autour d’une bande consolidée. Comme cela n’existe pas encore en Europe, la garantie de la phase de mise en place s’avère essentielle.
On ne peut qu’en mesurer l’importance et la portée du changement tout en sachant que cela doit être réalisé pour chaque type d’actif concerné par la directive.

Surfer sur la performance du réseau

Bien entendu, il est possible de trouver des alternatives de développement à partir d’une feuille blanche. Mais aujourd’hui les extranets financiers sont largement utilisés. Ces plateformes apportent des éléments essentiels permettant de répondre dans les temps et d’aider efficacement les entreprises dans leur conformité et leur respect des meilleures réglementations.

Les extranets financiers permettent l’accès à des liquidités sur plusieurs sites, mais aussi l’accès aux données du marché et la possibilité de se connecter à des analyses et des fournisseurs d’algorithmes nécessaires au secteur. De plus, une vue complète et précis du marché est relativement facile à obtenir en fonction du niveau de latence grâce aux capacités de l’environnement de l’extranet.
Par ailleurs, avec précaution, l’extranet peut être un formidable vecteur des transactions en apportant à l’écosystème des APAs.

Ainsi, les meilleures conditions d’exécution cessent d’être des obstacles à la conformité et peuvent même être des avantages concurrentiels si elles sont gérées parfaitement. La meilleure exécution est apportée pour se démarquer ainsi de la concurrence avec un pourcentage plus élevé de temps pour gagner des parts de marché non négligeable. Il apparaît comme une évidence que le grand défi sera la conformité à la directive MiFID II, mais des solutions existent déjà…

Étude de cas

JCDecaux

Du wifi gratuit sur la prestigieuse avenue parisienne des Champs Elysées, c’est une réalité depuis plusieurs mois. Le savoir-faire reconnu de JCDecaux dans la fourniture de mobiliers urbains a été associé aux capacités du réseau à très haut débit de Colt…

Produit Associé

Services de chiffrement Colt IQ Network

Protégez vos données sensibles avec les services de chiffrement Colt IQ Network. L’efficacité de la sécurité d’un réseau repose sur de multiples couches de défense…

Blog

Transformation technologique : directive MiFiD 2

Le lancement de la directive MiFID 2 en janvier 2018 entraîne des changements d’ordre technologique et systémique pour l’ensemble du secteur financier.

Contactez un spécialiste

0800 949 944

Live chat avec nos vendeurs

Chat en ligne disponible du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00

Discutons ensemble

Contactez notre équipe de vente business