Construire un réseau adaptatif : qu’est-ce que l’automatisation intelligente?

HomeBlogsConstruire un réseau adaptatif : qu’est-ce que l’automatisation intelligente?

Face au changement, les entreprises doivent en permanence se préparer pour anticiper l’avenir, par exemple en maîtrisant les technologies numériques. C’est ainsi que l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) et de l’apprentissage automatique (ML) s’est imposée dans diverses fonctions. Au cœur des opérations de back-office, l’automatisation intelligente (AI) optimise les processus pour accroître l’efficacité et améliorer l’expérience client (CX). L’automatisation intelligente associe, d’une part, le contrôle et l’orchestration définis par logiciel et, d’autre part, l’analyse du Big Data, afin de permettre aux prestataires de services d’utiliser leurs solides connaissances du réseau pour faciliter l’automatisation adaptative de leurs services et de leurs opérations.

L’environnement opérationnel des prestataires de services devient chaque jour plus complexe. Alors que des avancées telles que la virtualisation des fonctions réseau (NFV) ou les réseaux définis par logiciel (SDN) permettent — entre autres — de déployer des services à la demande, les systèmes actuels de gestion de réseau et de soutien opérationnel (OSS) ne disposent ni de l’envergure ni de la flexibilité indispensables pour satisfaire aux exigences de ces technologies hautement dynamiques. Certes, le recours à des techniques d’automatisation élémentaires (scripts personnalisés, par exemple) permet dans de nombreux cas d’éliminer les tâches manuelles répétitives, mais les prestataires recherchent des capacités d’automatisation plus robustes pour réduire la complexité opérationnelle et améliorer l’efficacité à grande échelle. En s’appuyant sur des logiciels spécialement conçus pour les environnements dynamiques que sont la virtualisation des fonctions réseau (NFV) et les réseaux définis par logiciel (SDN), ainsi qu’en intégrant les récentes avancées enregistrées dans les domaines de l’analytique, du Big Data et de l’apprentissage automatique, les opérateurs de réseau peuvent atteindre un niveau d’automatisation véritablement intelligent et, par conséquent, gérer leurs activités de manière plus judicieuse, mais aussi nettement plus efficace.

L’évolution des prestataires de services vers les technologies SDN/NFV et l’automatisation intelligente se déroule en trois étapes :

  • Mode de fonctionnement actuel: l’architecture utilisée par les prestataires de services et l’état des opérations reposent aujourd’hui sur un grand nombre de silos et l’administration manuelle de plusieurs réseaux physiques, ainsi que plusieurs systèmes de soutien opérationnel (OSS) et processus personnalisés par service. À mesure qu’ils se penchent sur leurs nouveaux besoins et envisagent de migrer vers les technologies SDN/NFV et l’automatisation, les prestataires doivent s’engager avec un grand nom de l’industrie pour élaborer une approche évolutive de modernisation de leurs activités.

 

  • Mode de fonctionnement intermédiaire: à ce stade, le prestataire de services aura identifié le domaine ou les fonctions réseau qui doivent être virtualisés, ainsi que l’approche à adopter pour administrer et orchestrer ces ressources — y compris l’intégration « légère » aux éléments clés du système de soutien opérationnel (OSS), tels que la gestion des commandes, les portails clients accessibles en libre-service ou la facturation. Cette approche passe souvent par l’adoption d’un contrôle basé sur la technologie SDN au sein du domaine d’un prestataire ou d’une technologie, ou par le déploiement d’un nouveau service virtuel pour un groupe de clients donné. Au cours de cette période transitoire, l’évolution d’un modèle d’exécution de services en silos et centré sur l’inventaire des services vers une approche basée sur l’orchestration des services tout au long du cycle de vie (LSO – Lifecycle Service Orchestration) fédérant le contrôle et l’inventaire des services de bout en bout entre plusieurs domaines représente une étape importante pour le prestataire de services. À ce stade, les opérateurs peuvent également commencer à se servir d’outils analytiques pour générer des informations exploitables à partir des données de performance du réseau.

 

  • Mode d’exploitation futur: pendant la troisième et dernière phase de cette migration, le prestataire de services utilise l’automatisation intelligente en s’appuyant sur les fondements de l’orchestration LSO multi-domaines, tout en utilisant des capacités intégrées d’analyse et de prise de décision pilotée par l’apprentissage automatique. Grâce à une architecture basée sur l’interaction étroite de ces composants, les opérations du prestataire de services bénéficient d’un apprentissage permanent et s’adaptent de façon dynamique à l’évolution des demandes de services et des modèles de trafic. Outre une réduction des coûts grâce à des opérations prédictives et proactives, ainsi qu’à une automatisation de bout en bout, cette démarche permet de fournir des services davantage différenciés et d’offrir aux clients finaux une expérience de qualité optimale.

À l’heure où un nombre croissant d’applications critiques migrent vers le cloud et où l’Internet des objets commence à s’imposer, les prestataires de services doivent évoluer dans un environnement dynamique d’une complexité croissante. L’automatisation intelligente, basée sur un contrôle et une orchestration définis par logiciel avec fonctions analytiques intégrées, constitue un concept clé qui sous-tend la vision d’un réseau adaptatif et doit, à ce titre, figurer sur la feuille de route de tout prestataire de services.

Les services Colt On Demand sont un exemple de réseau adaptatif leader sur le marché qui permet aux clients d’ajouter des connexions et de moduler la bande passante en l’espace de quelques minutes. Spécialement conçu pour les entreprises habituées à la flexibilité et à l’évolutivité du cloud, le service Colt On Demand apporte la souplesse requise au niveau du réseau.

Face à un écosystème de plus en plus interconnecté, il est impossible d’ignorer l’influence des machines sur l’expérience du client final. En téléchargeant notre guide, vous découvrirez l’impact de l’expérience machine (MX) sur vos clients, et comment utiliser les technologies émergentes pour optimiser l’expérience vécue par les utilisateurs.

Recent blog posts

Colt Technology Services s’associe à KevlinX

L'objectif est d'assurer le développement durable des solutions de connectivité pour les clients à Bruxelles (Belgique) Bruxelles, le ...
Continue Reading

SD WAN : la solution pour gérer votre main d’œuvre distribuée en toute sécurité

Home ❯ Blogs ❯ Construire un réseau adaptatif : qu’est-ce que l’automatisation intelligente? Participez au webinar Colt et ...
Continue Reading

Construire un réseau adaptatif : qu’est-ce que l’automatisation intelligente?

Face au changement, les entreprises doivent en permanence se préparer pour anticiper l’avenir, par exemple en maîtrisant les ...
Continue Reading